Web Analytics ou comment analyser vos visiteurs et leur comportement

Tunnel de conversion, taux de clics, suivi de campagne, reporting, kpi, navigation, comportement social...

,,,

Référencement naturel - SEO ou comment se positionner au mieux sur les moteurs de recherche...

Optimisation onsite, offsite, backlinks, balises, url, title, rich snippets, netlinking, deeplinking, baitlinking...

Mobile marketing et Display

Le Marketing mobile et le Display ou comment assurer un ciblage multi-supports, un retargeting pointu, des segmentations avancées, maximiser ses KPI...

mercredi 14 juin 2017

Mais pourquoi je n’arrive pas à créer de l’engagement sur Instagram !

engagement instagram - digital marketing - strategie social media
Voilà, Christophe l’utilisateur d’Instagram (@Christof_vieira mais on va dire Insta_Chris pour les besoins de cet article) y est actif depuis quelques 18 mois mais peine à dépasser les 130 abonnés ; une chimère. Bien que publiant régulièrement, et utilisant additionnellement le potentiel d’attractivité des stories, son réseau ne décolle pas. L’engagement autour de ses publications oscille quelque part entre l’atone et le moribond…

Que dire des commentaires qui viennent agrémenter ses posts, sinon qu’ils ne sont pas légion non plus. Paradoxalement, il poste de jolis visuels, les agrémente à bon escient de filtres, de hashtags…. Mais voilà, rien n’y fait. La meilleure de ses statistiques n’excède pas les 45 cœurs et 8 commentaires (on ne rit pas merci ^^) … Alors pourquoi ??

Pourquoi essuie-t-il un échec ? pourquoi les utilisateurs d’Insta n’adhèrent pas à son univers… ? Quelles erreurs se doit-il de gommer afin d’optimiser ses chances de créer de l’engagement et de fédérer une communauté autour de son univers ?

Il a donc tout naturellement posé la question à Christophe le digital marketeur (pseudo : Digi_Chris pour les besoins de cet article, encore), qui, bien que n’utilisant pas Instagram en tant que canal de communication digitale principal au quotidien dans son métier de e-marketeur, en a étudié les rouages, les a décodés… en a perçu les contours…

Insta_Chris a donc demandé à Digi_Chris quelles erreurs il se devait de gommer pour enfin espérer construire une communauté active digne de ce nom ?

Voici la première chose que Digi_Chris m’a dite…. D’abord Insta_Chris, pour construire un univers qui performe, il est des règles de base auxquelles d’aucuns ne sauraient déroger !

D’abord, il est un postulat que l’on ne saurait feindre. Tu n’es pas un blogueur et tu n’as donc pas créé l’adhésion autour de ton univers en capitalisant à travers le travail investi sur une plateforme tierce… Alors la tâche s’annonce fastidieuse mais avec de la détermination et du sérieux, tu devrais récolter quelques « menus lauriers » … Le fruit de ton travail en d’autres termes…

Car oui, les sirènes du marketing ont nimbé le monde du digital de leurs infimes mais immémoriales particules d’influences… Aucune strate n’y échappe, de l’usage le plus personnel et basique qui soit à l’usage le plus professionnel et avisé …. Me voici poète, on se recentre…  

Mon cher Insta_Chris, un positionnement parfaitement identifié s’impose

Je sais, je sais … positionnement, charabia marketing…. Vois-tu, poster de jolis visuels est certes une nécessité, mais qui ne prend sens qu’à partir du moment où ton univers est parfaitement identifiable et identifié. En effet, la notion de positionnement est déterminante. Ton territoire à toi est bien trop vaste, pas assez ciblé… le tout et le n’importe quoi vient orner (je dirais polluer) ton mur. Tes pérégrinations nuisent clairement à l’engagement. Détermine un territoire plus restreint et investi massivement dans cette voie… Évite le foutoir !

En d’autres termes Digi_Chris, tu me demandes d’éviter de poster une photo de mon chat qui baille, le paquet de bonbons Haribo arrivé comme par enchantement sur mon bureau un vendredi midi, ce fabuleux papillon aux multiples coloris qui avait croisé ma route un soir humide d’avril…

Non Insta_Chris, enfin peut-être… Il n’incombe qu’à toi de le déterminer... Mais prends modèle sur les Instagrammeurs disons de l’univers du #Crossfit ou les blogueuses gravitant dans le monde enchanteresse de la #mode et tu verras que tu dois ajuster ton contenu autour d’un seul et même centre d’intérêt. Te spécialiser d'une certaine manière, montrer et démontrer ton expertise...

Lorsque tu auras relevé le défi et que ta communauté sera existante, active et engagée alors tu pourras t’égarer en postant des photos qui sortent du cadre… pour distraire un peu, rire, t’amuser aussi…

Penser à scénariser ses visuels…

Ce point est aussi crucial qu’il coule de source pour une plateforme qui a fait de l’image son fonds de commerce… Le marketing de et par l’image

La mise en scène passe par une multitude d’artifices, des filtres permettant de jouer sur les nuances de couleurs, l’ambiance, le lieu d’une photo, la posture, la retouche pourquoi pas pour créer de magnifiques rendus… Cela demande un peu de travail, de l’imagination… Mais le jeu en vaut clairement la chandelle. C’est ainsi que tu capteras l’attention…

photo fringues - blog mode - instagram - black sapes bordeaux
Exemple de mise en scène signée Erica, blogueuse mode à Bordeaux

Insta_Chris, crois-tu en toute honnêteté que de jolies fringues posées sur une chaise aient le même effet que ses mêmes fringues portées par une jolie femme au milieu d’un décors façonné et mis en scène pour l’occasion ?

Avoir une ligne éditoriale claire est de rigueur

Et oui, c’est important car même si une image vaut mille mots, il n’en demeure pas moins que 1000 mots (enfin, disons quelques centaines) se doivent d’accompagner tes publications. De les appuyer… Même si ton usage est personnel et que la sémantique n’est, en apparence, pas au cœur du système, elle reste un facteur de classement qui a son importance.

Ta bio (soigne ta photo de profil) doit également être en phase avec tes contenus. Je dirais, comme pour le fonctionnement SEO de Google, que des hashtags sémantiquement liés aux contenus que tu publies doivent y figurer. D’une certaine manière, tu vas ainsi créer un cocon sémantique (dixit Laurent Bourrelly, expert du sujet mais là, je sors du cadre).

Essaye également de trouver une tonalité à tes écrits… L’humour, le sérieux, l’expertise avancée… Un mélange des trois afin de capter l’attention des utilisateurs…

Car sache le, les marques sont friandes des influenceurs dits de "moyenne traîne". En effet, il leur est plus profitable de contacter un influenceur qui a une communauté certes plus réduite qu'un influenceur "Star" (quelques dizaines de milliers d'abonnés) mais dont l'activité de ses abonnés est extrêmement soutenue. Dans ces conditions, le ROI (retour sur investissement) sera beaucoup plus élevé... Travaille à devenir un influenceur de moyenne traîne et tu verras que les marques s'intéresseront à toi (si, évidemment, c'est cela que tu recherches !). 

Utiliser le hashtag mais à bon escient (et assez largement finalement) !

C’est l’équivalent du mot clé dans Google vois-tu… C’est fondamental en d’autres termes. C’est la matière qui alimente le système… Si tu as envie d’apparaître lorsqu’un utilisateur recherche des informations sur le monarque royal, alors utilise le mot clé correspondant dans ton contenu #monarqueroyal.

Essaye toutefois de garder une certaine cohérence dans le choix de tes hashtags car tu connais tout comme moi l’adage… A vouloir chasser plusieurs lièvres à la fois… Si tu traites du #running, agrémente tes publications de mots-clés connexes… (#run, #instarun, #footing #endurance) … 

instarun - mot cle sur instagram - hashtag et moteur de recherche - referencement de post
Le hashtag #instarun et la sémantique environnante largement utilisée dans ce post pour alimenter le moteur d'Instagram

Le #insta suivi du nom de l’activité est aussi un code propre à la plateforme. N’hésite pas à l’utiliser… l’auto complétion te sera également d’un certain secours à ce niveau…

Mais c’est quoi ça Digi_Chris l'auto complétion ?
Lorsque tu commences à écrire les premières lettres d’un mot clé, plusieurs mots clés apparaissent, accompagnés du nombre de fois où ils ont été utilisés par les membres de la plateforme… Eh bien, sers t’en pour sélectionner le mot-clé le plus adéquat, celui qui est peut-être moins utilisé mais qui se rapproche davantage de ton contenu… A toi de juger…

Utiliser la géolocalisation

La notion de géolocalisation a également son importance. En géolocalisant tes publications (prenons l'exemple de #Dijon), tu vas améliorer tes chances les voir s’afficher lors de la recherche par ville, par région...

Mais tu vas également pouvoir apparaître dans les stories de personnes qui ne sont pas abonnées à ton fil et peut-être les y « convertir » !

Mentionner les marques et autres influenceurs…

Ce point, vois-tu, est extrêmement important car en citant les marques, les influenceurs dans tes contenus, tu vas potentiellement attirer leur attention… Peut-être viendront-ils interagir directement sur ton post…

Peut-être gagneras-tu un #repost... Autant dire une belle occasion de rayonner à plus grande échelle… Voir sa publication partagée par une marque sera peut-être pour toi une forme de consécration, selon ce que tu recherches !

Peut-être seras-tu contacté(e) en privé, ce qui pourra s’apparenter à un premier pas vers de futurs échanges débouchant sur ce que tu souhaites secrètement..

Éveille leur attention mais en prenant garde de soigner tout particulièrement le visuel, le contenu, ta bio… Sois d’une certaine manière irréprochable et professionnel, même si tu ne recherches ni gloire ni rémunération !

Aller interagir avec les marques, les influenceurs, à travers leurs propres publications

C’est aussi un moyen de se faire voir que de commenter habillement (en se démarquant… encore du marketing Insta_Chris, je sais…) la photo d’une marque, d’un influenceur directement sur son mur Insta…
Tu augmentes ainsi tes chances de les voir passer sur ton profil, et qui sait, de les voir s’y abonner !

Faire preuve de courtoisie (mais de fermeté) et bannir tout propos sortant du cadre

Ton mur est ton espace à toi, ta propriété. Ne laisse personne venir le polluer. Sois amusant, courtois (trouve la tonalité adaptée à la situation) mais ferme si cela s’avère nécessaire… Supprime tout commentaire inapproprié (les comptes Fake sont légion de ce point de vue…). Bloque ceux qui ne jouent pas le jeu ou qui n’ont rien à faire là… Tu vois de quoi je parle n’est-ce-pas !

Merci à toi Digi_Chris pour ces explications

... et conseils qui coulent sous le sens mais qui demeurent toutefois incontournables pour tout quidam… Maintenant, j’ai une dernière question à te poser avant que tu ne clôtures ce propos par quelques pérégrinations d’ordre plus générales je dirais…

Je voudrais me soumettre à un test Digi_Chris mais je souhaiterais savoir ce que tu en penses…

Voilà, j’ai remarqué que le physique (j’entends par là l’apparence) était d’une certaine manière, primordial sur Insta. Le dénominateur commun à des centaines de millions de publications…

Lorsque tu publies assez régulièrement autour du « sport », crois-tu sincèrement que d’afficher ses « attributs » _ sa #shape _ (il ne s’agit pas ici de se dévoiler généreusement) puisse d’une certaine manière accélérer l’adhésion et déclencher un plus grand nombre d’interactions ?

Hé bien Insta_Chris, j’ai envie de te dire tout simplement… Fais le test et voyons ce qui va se passer ?

Et pour conclure Digi_Chris, tu souhaitais évoquer cet écosystème de manière plus globale ?

Oui en effet, je profite d’ailleurs de cette conclusion pour te remercier sincèrement de l’invitation. Interroger deux facettes de sa personnalité est un exercice assez amusant pour une reprise après 7 longs mois de silence sur mon blog webmarketing ! 

Chaque plateforme social media est régie par un ensemble de codes qui lui sont propres. Mais s’il en est un qui endosse le costume de dénominateur commun à toutes, c’est bien le facteur « positionnement ». Car oui, chaque utilisateur d’un réseau social y poste et partage des clichés qui lui sont propres (ou pas), des avis, des commentaires… et il en résulte un profil, une empreinte que l’on qualifiera d’unique au milieu de cette abyssale effluve de data digitales.

Instagram ne déroge pas à la règle, bien au contraire… Le réseau social estampillé #Zukerberg a réussi un tour de force en s’imposant auprès d’aucuns, ce, en faisant de l’image son fonds de commerce. Un concept certes étonnamment basique mais diaboliquement efficace dans un monde où le paraître a supplanté la sémantique (une image vaudrait donc bien mille mots).

Actuellement classée dans le top 3 des applis les plus téléchargées au monde, Insta est devenue incontournable pour qui désire mettre en lumière ses produits, leur donner vie et écho. Car c’est bien de cela dont il s’agit, faire écho pour élargir sa cible, et vendre davantage in fine.

Le mercantilisme exacerbé a poussé les marques à investir massivement et à créer des univers propices à leur business model, leur positionnement… Mais pas seulement. Car nous sommes des centaines de millions à y avoir créé notre propre univers. Nous, anonymes, à y entretenir et développer un positionnement de Personal Brander.

Nous sommes tous devenus notre propre marque et cherchons pour la plupart à la développer, entre nombrilisme et course folle à l’audience, à l’affluence, à l’influence… Endosser le costume de l’apprenti influenceur n’est-il pas gage de réussite ?

L’assurance de voir les marques de votre « microcosme pictural » vous choyer, vous couvrir de délicates attentions, dans l’espoir de vous convertir en ambassadeur, ou à défaut, en relai de ses produits, tel un e-VRP !

Car nous avons tous plus ou moins sombré face aux diktats du marketing, aux codes qui nous sont imposés par la société… Vous pouvez toujours chercher à vous rebeller en étant vindicatifs à l’égard de ses nouveaux standards qui s’imposent à vous… la cause est perdue d’avance.

Vous êtes vous aussi sur Instagram ?
E si vous vous abonniez à mon compte @Christof_vieira :-)

Au plaisir de vous lire et d'échanger autour de ce sujet.

Christophe VIEIRA
Chargé de webmarketing / marketing

mardi 11 octobre 2016

Les avis Facebook (et pas que) débarquent dans le Knowledge Graph !

avis facebook et autres avec avis google dans knowledge graph - tendance webmarketing 2016
Depuis quelques semaines, les avis Google ne sont plus les seuls à être affichés dans le Knowledge Graph des marques, universités... Il s’agissait pourtant bien là de l’unique source fiable sur laquelle se basait Google pour afficher les avis à droite de la serp, dans son encart sémantique désormais largement déployé au sein de son écosystème.

En effet, voici que les avis (enfin, plutôt la note globale moyennée des votants) ayant pour sources Facebook ou encore l’Etudiant débarquent dans le knowledge Graph des universités… La porte ouverte à d’autres sources qui sait ! 

Voyons cela de près à travers ce court billet dont je vous souhaite bonne lecture.

Des avis Facebook (et pas que..) dans mon Google Graph !

En d’autres termes, il ne sera plus nécessaire d’utiliser la requête « avis Essec » pour afficher à la fois les avis émanant de la page « Avis » du réseau social estampillé Mark Zuckerberg, ainsi que ceux provenant d'autres sites tels que letudiant.fr ou encore Diplomeo par exemple. Du 3 en 1 avec ceux de Google !

sources avis ecole de commerce essec dans knowledge Graph de la serp Google
Pour la requête "Essec", on dénombre 3 sources d'avis d'internautes (l'Etudiant, Facebook et Diplomeo)

Pour mieux nous servir, toujours

Il est également intéressant de constater que Google joue pleinement le jeu car au-delà de la part belle qui est faite auxdits avis (positionnés avant les siens svp !), Google a intégré le lien naturel qui pointe directement vers la source html correspondante en dofollow

avis facebook avant avis google dans le knowledge graph
Les avis émanant de Facebook et Diplomeo sont affichés avant ceux de Google dans le Knowledge Graph

Et si pour certaines requêtes on voyait davantage Facebook que Google dans le Knowledge Graph !

On sait que Google a pour habitude, via les multiples variantes de son knowledge Graph, (one box, answer box…) de scrapper les informations dont il juge la source fiable. Voilà qui se vérifie une nouvelle fois… Alors imaginez maintenant que l’école ait implémenté le tag qui permet d’afficher les icônes de réseaux sociaux, cela ferait juste deux positions distinctes dédiées à Facebook au sein du K.Graph !!!

balisage schema.org de la source de l'avis
Les sites de confiance ont implémenté le balisage schema.org adéquat au sein de leur système


Suggestion à l'attention de Google : il serait peut-être temps de rétablir la présence de Google Plus dans cet espace histoire d’équilibrer un peu les débats vous ne trouvez pas ?

Pour conclure, une évolution au service de l’expérience utilisateur

Et pour conclure, il est assez logique que cette catégorie d’établissement bénéficie de cet ajout intelligent. Améliorer la perception de l’internaute est une intention tout à fait louable :-)

On imagine que certaines écoles devraient apprécier. Pour d’autres, beaucoup moins en revanche !

Au plaisir de vous lire et d'échanger autour de ce sujet.

Christophe VIEIRA
Chargé de webmarketing / marketing
Photo Christophe VIEIRA

lundi 26 septembre 2016

Le futur du Knowledge Graph entrevu à l’occasion des JO 2016

futur knowledge graph google - jeux olympiques de rio 2016
La SERP de Google a aussi vécu au rythme des JO de Rio avec ses Olympiades du Knowledge Graph !

On a en effet assisté à une kyrielle de réponses directes et fournies émanant de la requête « JO 2016 ». L’occasion pour le marketeur d’entrevoir le futur de la page de résultat de Google et de prendre peur à l’idée d’imaginer les répercussions potentielles sur la fréquentation de son site web…
Google a lâché la bride en nous livrant "enfin" le réel potentiel et les infinies possibilités de son Knowledge Graph à travers ce balai de "direct answers" et ses multiples thématiques : performances des athlètes, résultats en cours, médaillés du jour, événements à venir, etc… Une véritable mine d’or qui gravite autour de la simplissime requête SEO « JO Rio » !

Plutôt pratique pour le quidam souhaitant avoir un aperçu instantané des résultats de la nuit ou encore jeter un œil sur l’évolution d’un concours, d’une rencontre en cours de déroulement… ce, sans avoir à visiter le moindre site web !

Un brin agaçant en revanche pour le site média spécialisé qui publie des contenus traitant justement de l’événement et qui se voit probablement amputé d’une partie du trafic qui pourrait légitimement lui revenir, ce, bien que respectant à la lettre les recommandations de Google… Les indicibles dommages collatéraux provoqués par le Google Graph !

Les JO : une porte ouverte sur le futur du knowledge graph version Google ? 

Mais au-delà de cette ergonomie parfaitement léchée et de la richesse des informations fournies, on perçoit le futur et les dangers du Knowledge Graph pour la SERP qui prend tout droit la contrée du "moteur de réponse" comme ont déjà pu le constater les experts en marketing digital.

moteur de reponse google - evenements et resultats jo rio 2016
Un Graph Olympique très riche et dense en informations 

Imaginez maintenant que Google décide d’étendre ce mode d’affichage à l’ensemble de ses requêtes « chaudes », c’est votre Google Analytics qui risque de déclencher des alertes méls peu reluisantes en termes de trafic, de conversion…

Souvenons-nous en effet que l’adage de Google consiste en la seule et unique satisfaction de l’internaute… Nous servir pour mieux se remplir, ce, au nom de la sacro-sainte "expérience utilisateur". Qu'il en soit ainsi !

Youtube et le Graph des JO (Google loves Google)

le knowledge graph et les videos youtube - jeux olympiques rio 2016
Des vidéos Youtube dans le Google Graph
L’occasion était trop belle pour Google de ne pas intégrer Youtube à ses réponses directes histoire d’envoyer un trafic ultra qualifié à sa plateforme… Et c’est France Télévision qui dit merci à Google qui dit merci à France Télévision : la boucle est bouclée !


Les sites médias et l’AMP au rendez-vous sur mobile

Sur mobile, les pages AMP des sites média, bien qu’étant hautement positionnées, doivent probablement souffrir de ces réponses directes… Pas simple pour les rédacteurs web et autres SEO de contrecarrer le Knowledge Graph dans ces conditions…

Le vrai challenge est de tirer bénéfice de ce formidable espace de visibilité en exploitant la Quick Answer Box (ou position #O de la SERP).

Bing aussi joue la carte du Knowledge Graph à l’occasion des Jeux Olympiques 2016 !

knowledge graph bing - jeux olympiques rio kevin mayer - serp
Bing jour également la carte du K.Graph, ici Kevin Mayer
Un bras de fer s’est aussi engagé avec son concurrent Bing qui a aussi fait évoluer son Knowledge Graph durant les JO en fournissant des résultats directement dans sa SERP.

Je trouve toutefois que le Graph de Google est plus réussi ergonomiquement bien que celui de Bing apporte des réponses quasi similaires à GG… Votre verdict ?

Et que dire de Google Now, garni de mille Jeux !

Google Now quant à lui a subi une véritable invasion… L'Olympiade (des valides) y a occupé une place prépondérante… Sur fond de réussite ergonomique et belle intuitivité. Une réussite.

Sans oublier les posts Google Plus qui eux aussi affichent des informations des JO !

Rien à voir avec le Google Graph je vous l’accorde mais vos cercles G+ parlent probablement des JO de Rio et publient certainement des contenus en rapport avec le sujet via le réseau social de Google.

N’oubliez-pas que c’est un axe à creuser pour développer une visibilité « Social Engine Optimization » _ j’ai volontairement socialisé l’acronyme SEO pour l’occasion _ et truster ainsi la page 1 de la SERP de Google à coup sûr !

Cette capture d’écran devrait vous en convaincre :)

google plus et serp - visibilite digitale sur google pour les jeux olympiques de rio 2016
On parle des JO2016 sur Google +

Je vous invite d'ailleurs à la lecture de mon récent article sur le potentiel de visibilité digitale de Google Plus.

Alors, pour ou contre l’extension du Knowledge Graph au cœur du puissant Google ?

Ha que oui, évidemment dit l’internaute fainéant (mais curieux) que je suis… Pour ce qui est du webmarketeur qui œuvre en moi, c’est une toute autre histoire (à moins que je ne parvienne à piéger cette fameuse position 0…) Votre avis en la matière : pour au contre la sophistication du Knowledge Graph ?

Au plaisir de vous lire et d'échanger autour de ce sujet.

Christophe VIEIRA
Chargé de webmarketing / marketing
Photo Christophe VIEIRA

mardi 21 juin 2016

Zoom sur 50 fiches métiers du webmarketing en 2016 à télécharger chez Visiplus

metiers du webmarketing e-marketing en 2016 - salaires, missions...
J’ai récemment téléchargé et parcouru avec attention le guide des métiers du webmarketing qu’a publié l’organisme de formation Visiplus Academy

Plutôt bien fait, ce recueil des « métiers 2.0 » dresse un panorama assez exhaustif des jobs du secteur.

Ce n’est pas la première fois qu’un éditeur publie un tel guide (je pense par exemple au portail des métiers du web et du numérique) mais gageons que celui-ci apporte à mon sens une réelle plus-value à son lecteur. 

Les interviews : la plus-value de ce guide des métiers  

Ce n’est pas dans le périmètre de la mission ou encore dans les compétences requises pour un poste que vous la trouverez mais bel et bien dans l’interview qui clôt chaque fiche métier. Certaines sont effet extrêmement intéressantes et les professionnels en poste y distillent des conseils éclairés qui font sens… Je pense par exemple à l’interview de Julien-Henri Maurice, Directeur du digital du Groupe Bazarchic.

interview directeur du digital - guide metiers webmarketing 2016
Un exemple d'interview avec le directeur du digital du Groupe Bazarchic


Outre cet aspect différenciant, on retrouve évidemment dans ce guide des métiers du webmarketing des informations beaucoup plus communes telles que la rémunération par poste, l’environnement ou encore le niveau de formation attendu pour espérer exercer le métier de vos rêves ! 

La tendance à l’hyperspécialisation des compétences métiers a en effet fait émerger pléthore de professions distinctes regroupées ici en 8 grandes familles : 


Les grandes familles de métiers du numérique selon Visiplus : 


  • Commercial et vente (responsable e-commerce…)
  • Conception et gestion de contenu, social media (Content Manager)
  • Conception et gestion de projet (chef de projet Web, mobile…)
  • Création et gestion de contenu (rédacteur web, webmaster…)
  • IT Développement (concepteur web, intégrateur…)
  • Production et gestion de contenu (responsable éditorial web…)
  • Relation client et relation presse (responsable e-mailing…)
  • Social media (Community manager, Social media manager…)


le guide des metiers du webmarketing 2016 edité par la societe VISIPLUS


Pas de Top Formation, dommage…

On peut cependant regretter que l’éditeur de cet ouvrage numérique n’ait pas intégré un top 3, voire un top 5 des meilleures formations par filière/métier. 

Pas d’auto promotion, c’est tout à l’honneur de l’entreprise

Visiplus aurait également pu profiter de ce guide pour donner de la visibilité à son offre commerciale (récupérer un contact qualifié n’est déjà pas si mal je vous l’accorde) en glissant un lien vers une formation de son catalogue, en adéquation avec la thématique de la fiche métier.

Quand on présente le métier de responsable e-mailing, pourquoi ne pas parler de sa formation courte dédiée à l’email marketing


Téléchargement du guide chez Visiplus Academy 

Bref, tout cela pour vous dire qu’un téléchargement de ce guide des métiers 2.0 s’impose sans tarder… Et, si la cellule RH de votre entreprise manque de clairvoyance sur le sujet, vous pouvez également l’inviter à en récupérer une version :)

Bonne lecture à Vous.

mardi 3 mai 2016

Le marketing automation appliqué à Google Form

dopez formulaire google form avec plugin de marketing automation "form Notifications"
Les utilisateurs assidus de Google Drive le savent bien, les formulaires Google Form offrent une très large palette de possibilités qui peut être exploitée tant à titre personnel que professionnel.

Rappelez-vous la publication que j’avais rédigée sur les applications marketing de GG Form.

En effet, créer une enquête de satisfaction, un questionnaire qualité, un formulaire de garantie en ligne, un formulaire d’inscription à un événement professionnel… sont autant d’opportunités offertes par l’éponyme solution de Google.

S’arrêter à leur stricte création (et diffusion) me semble toutefois imparfait. Il est en effet possible d’étendre les fonctionnalités de vos formulaires afin de rendre votre opération marketing encore plus professionnelle et performante. 

Pour ce faire, nous allons utiliser un module complémentaire de Google Form qui se nomme « Form Notifications » et qui a pour fonction de déclencher l’envoi automatique d’un email lors de la validation du formulaire… Pratique non !

Sans aucune connaissance technique, déclenchez l’envoi automatique d’un email lors de la validation d’un formulaire Google Form 

Lorsque vous vous inscrivez à une newsletter, passez commande du dernier bouquin SEO de Lionel Miraton sur Amazon, vous recevez quasi instantanément un email de confirmation généré automatiquement. On appelle ça du trigger marketing ou marketing automation.
Aujourd’hui, très ancré dans les us et coutumes du web, ce procédé peut aussi être appliqué sans aucune connaissance technique à vos formulaires Google Form !

Form Notifications : un plugin simple et puissant au service de votre marketing

Une fois le plugin téléchargé, le paramétrage est enfantin !

Tout d’abord, vous pouvez choisir d’être notifié à chaque fois qu’un formulaire est validé ou toutes les N validations (libre à vous).

plugin automation form notifications - email automatique inscription formulaire google form
Personnalisez les notifications afin de recevoir un email dès qu'un contact a rempli votre formulaire G. Form

La seule condition à la mise en place de cette technique d’automation tient en la présence d’un champ « Email » qui doit faire obligatoirement parti de votre formulaire initial. Lors du paramétrage, sélectionnez-le dans la liste des champs, déterminez l’objet de votre email et son contenu.

Et hop, le tour est joué !

Avec le plugin Form Notifications, délivrez automatiquement des informations additionnelles à vos contacts et gagnez en efficacité et en temps

Pour illustrer mon propos, je vais vous exposer un cas très concret d’application qui m’a permis d’optimiser l’organisation de regroupements régionaux de clients. J’avais pour l’occasion mis en place un formulaire d’inscription diffusé via Mailchimp.

Chaque inscrit a ainsi pu recevoir (sans aucune intervention de ma part, si ce n’est le paramétrage initial du plugin), après validation de sa participation, un email contenant des informations complémentaires sur le lieu du regroupement ainsi qu’un lien PDF permettant de télécharger le plan d’accès, etc…
plugin automation form notifications - parametrage contenu email automatique google form
Paramétrez le contenu de votre email automatique généré via le plugin "Form Notifications" afin de gagner en efficacité

Imaginez si j’avais dû gérer au cas par cas chaque inscription… sachant que plus de 950 personnes se sont déplacées sur 18 sites à travers l’hexagone !

Utiliser ce plugin a donc très clairement le double avantage de vous faire gagner un temps précieux d’une part, et de professionnaliser votre communication d’autre part.

Testez le résultat en répondant à ce questionnaire G.Form

Vous souhaitez visualiser le type de mél automatique que l'on peut générer avec ce plugin ?

Je vous invite à accéder à mon formulaire "automation" de test et le remplir afin de recevoir le mél type que j'ai mis en place en guise de réponse automatisée.

Les limites du plugin… il y en a mais il est tout de même efficace

Limite N°1, vous ne pourrez pas faire de mise en page html de votre contenu… Exit les spécialistes en conception html de newsletter et « vive » le texte brut !

On peut également regretter le fait qu’il n’est pas possible de choisir d’inclure dans l’email les réponses du participant… C’eût été pertinent.

Enfin, on peut aussi regretter que l'on ne puisse pas utiliser les champs du formulaire GForm en tant que champs variables. Un bonjour « nom » « prénom » aurait été du meilleur effet…

Ce sont à mon sens les trois limites majeures à son utilisation qui n’altèrent en aucun cas la fonction première de ce plugin efficace, à utiliser sans modération.

A vous de jouer maintenant …

Je vous rappelle que, totalement gratuit, il est téléchargeable sur le Chrome Store ici.

J’espère qu’il saura servir humblement vos futures communications, tout autant qu’il m’a été précieux pour organiser des regroupements régionaux de clients.

Évidemment, il est tout à fait possible d'aller plus en loin en codant des scripts générant des méls enrichis par exemple. Mais pour ce, il vous faudra maîtriser le développement ou vous entourer de compétences en la matière... 

Bonne utilisation, bon marketing et merci par avance pour vos commentaires et partages…

mardi 26 avril 2016

Avec Google Plus, dopez la SERP Google et votre visibilité

Si vous doutez de G+ en tant que plateforme sociale pour construire une communauté engagée au service de votre marque, de vos produits, vous devez aussi probablement ignorer ses étroites ramifications avec la SERP de Google… Vous savez, celle que votre équipe (ou consultant) SEO cherche à dompter au quotidien, avec plus ou moins de réussite...

Pourtant il s’agit bien là d’un point crucial et différenciant comparativement aux autres plateformes sociales telles que Facebook, Twitter, Instagram et consorts… Les interactions et le maillage entre Google Plus et la SERP en font pourtant une arme de visibilité massive.

De ce point de vue, c’est de très loin LA plateforme la plus puissante pour faire du « SEO ». Entendez ici l’acronyme dans sa déclinaison sociale. Car oui, G+ est un réseau social particulièrement adapté pour faire du « Social Engine Optimization ».

Imaginez un peu, à chaque fois que vous allez poster une publication sur Google Plus, non seulement vos abonnés vont être susceptibles de la partager, commenter, recommander… mais ils vont aussi pouvoir la découvrir « naturellement » lors d’une recherche sur Google, et en première page s’il vous plait ! (Enfin, à condition qu’ils soient bien évidemment connectés à leur compte Google).

Partager sur Google Plus contribue à rayonner bien au delà de Google Plus. Vous n’y croyez pas, hé bien lisez ce billet sans plus tarder !

Les publications Google Plus apparaissent uniquement en première page sur Google

On démarre fort !

Lorsque vous effectuez une recherche sur Google et qu’un Post Google Plus apparaît dans la page de résultat accompagné d’une photo de profil, c’est uniquement en première page ! Qui d’autre peut se targuer de mettre en avant cet argument… Personne !

Deux Post G+ en première page de Google, qui dit mieux !

Non seulement le Post apparaît en page 1 de la SERP, mais en plus il peut être accompagné d’une deuxième publication G+… Autrement dit, si vous publiez un Post sur G+ en ciblant une requête particulière, la probabilité est forte pour que ceux qui recherchent des informations sémantiquement proches sur Google (et qui vous ont cerclé), le voient…

Il est d’ailleurs tout à fait possible que deux Posts d’un même profil apparaissent pour la même requête. Pas mal non !

Il est toutefois bon de rappeler que jamais plus de 2 publications ne s’afficheront en première page sur Google.

2 publications google plus en page 1 serp de Google
2 publications Google Plus peuvent apparaître en page 1 de la serp de Google selon la requête de l'internaute

Instantanéité de l’indexation d’un post G+

Après publication, un post G+ est indexé de manière instantanée sur Google pour les comptes connectés. Il est donc immédiatement susceptible d’apparaître dans la page de résultat de vos cercles utilisant le navigateur Google.

instantaneite indexation google pour post google plus - tendance webmarketing 2016
Chaque Post G+ est indexé instantanément en mode connecté... il est possible de tirer parti de cette indexation

Sans affinité, le Post est également susceptible d’apparaître

Il n’est pas nécessaire que la personne qui vous cercle ait des affinités avec vous pour voir apparaître le Post dans la SERP. Le seul critère qui compte est celui de la pertinence entre la requête de l’internaute qui vous a cerclé et le contenu de votre publication.

En d’autres termes, si vous appliquez une méthodologie SEO Friendly à vos publications G+ en soignant leurs titres, leurs contenus et leurs mots clés, la probabilité pour qu’elles apparaissent dans la SERP de Google sera d’autant plus grande…

Même si vous développez un domaine d’expertise particulier, vos posts ne traitant pas dudit domaine sont susceptibles d’apparaître également… C’est aussi la force de cet étroit maillage entre couche sociale et dimension organique de cet écosystème complexe.

Profitez de la fraicheur de vos Posts G+

On sait toutes et tous que Google aime les contenus frais et pertinents. C’est un élément d’importance dans une stratégie de référencement naturel. La même recette s’applique à Google Plus… La fraîcheur d’un post aura pour effet de le positionner en tête de gondole de la serp connectée…

Petite aparté sur ce point d’ailleurs. En analysant la dégradation de la position des Posts (avec photo de profil) au fil du temps, on constate que ces derniers perdent entre 2 et 4 positions en page 1 au bout de 15 à 20 jours… Je n’ai jamais réalisé d’étude plus poussée mais c’est un constat qui semble cohérent au regard de mon expérience assez poussée sur le sujet.

Profitez (aussi) de l’ancienneté de vieilles publications Google Plus !

C’est un point tout aussi important… un post qui a deux, voire 3 ans peut également apparaître ! Les requêtes de longue traîne principalement (enfin, pas que) affichent des Posts publiés de très longue date…

post google plus ancien - longue traine appliqué au seo google plus
Les très vieux Posts Google Plus peuvent aussi apparaître en page 1 selon la requête... quasi toujours 10ème position

Les publications Google Plus sont aussi indexées naturellement

C’est un point trop peu souvent mis en avant mais une publication Google Plus qui a été partagée et plussée par des personnes influentes ou un grand nombre de personnes a de fortes chances d’atterrir dans l’index organique de Google, et de fait, de ressortir « naturellement » (c’est à dire sans être connecté à son compte Google).

Partager sur G+ favorise l’indexation de vos contenus

En partageant une url sur Google Plus, vous contribuez à faciliter son indexation organique sur Google.

Déclarez la paternité des contenus que vous publiez sur la toile via le publishership ou l’authorship

Si vous publiez des contenus en tant que marque, n’oubliez pas de les relier à votre page Google Plus via le balisage sémantique rel=publisher… Vous développerez ainsi son rayonnement.

Si vous publiez des contenus en tant que personne, je vous invite vivement à continuer de lier votre profil Google Plus aux contenus que vous publiez via le balisage du célèbre et controversé authorship (rel=author).

D’abord parce que récemment, un Googler l’a conseillé ; mais aussi et surtout car j’ai l’intime conviction que la pieuvre Google n’a pas nécessairement cessé de le prendre en compte… Enfin, c’est moi qui le dit et cet avis n’engage que moi même si tous les outils Google à notre disposition en ont fait fi…

Avec Google Plus, construisez votre author rank ou domaine de compétences

A travers vos publications, recommandations, cercles, interactions, contenus, mots clés, collections, communautés (rejoignez la mienne dédiée à l'email marketing), l’écosystème Google Plus va vous attribuer un score sémantique déterminant ainsi la force de votre expertise : votre Author Rank

Plus vous vous attacherez à le développer, plus vous enverrez des signaux positifs à Google… Ne croyez toutefois pas que vous allez pouvoir construire cette autorité sur une large palette de sujets.

Seul votre domaine d’expertise principal en bénéficiera pour un rayonnement large dans la Google sphère.

Et puis pour finir, Google Plus, c’est Google !

Et oui, Google Plus, c’est Google et ce n’est pas rien…

Mais n’oubliez pas que le but premier d’une présence sur Google Plus est de créer de l’engagement et de fédérer une communauté sur laquelle vous allez pouvoir vous appuyer pour faire raisonner vos contenus, vos produits, votre marque…

Ensuite viendra le temps de bénéficier de toutes ces ramifications…. Il n’est pas trop tard, rejoignez Google Plus, la plate-forme aux 300 millions d’utilisateurs actifs !

Alors, convaincu(e) ?