mercredi 14 juin 2017

Mais pourquoi je n’arrive pas à créer de l’engagement sur Instagram !

engagement instagram - digital marketing - strategie social media
Voilà, Christophe l’utilisateur d’Instagram (@Christof_vieira mais on va dire Insta_Chris pour les besoins de cet article) y est actif depuis quelques 18 mois mais peine à dépasser les 130 abonnés ; une chimère. Bien que publiant régulièrement, et utilisant additionnellement le potentiel d’attractivité des stories, son réseau ne décolle pas. L’engagement autour de ses publications oscille quelque part entre l’atone et le moribond…

Que dire des commentaires qui viennent agrémenter ses posts, sinon qu’ils ne sont pas légion non plus. Paradoxalement, il poste de jolis visuels, les agrémente à bon escient de filtres, de hashtags…. Mais voilà, rien n’y fait. La meilleure de ses statistiques n’excède pas les 45 cœurs et 8 commentaires (on ne rit pas merci ^^) … Alors pourquoi ??

Pourquoi essuie-t-il un échec ? pourquoi les utilisateurs d’Insta n’adhèrent pas à son univers… ? Quelles erreurs se doit-il de gommer afin d’optimiser ses chances de créer de l’engagement et de fédérer une communauté autour de son univers ?

Il a donc tout naturellement posé la question à Christophe le digital marketeur (pseudo : Digi_Chris pour les besoins de cet article, encore), qui, bien que n’utilisant pas Instagram en tant que canal de communication digitale principal au quotidien dans son métier de e-marketeur, en a étudié les rouages, les a décodés… en a perçu les contours…

Insta_Chris a donc demandé à Digi_Chris quelles erreurs il se devait de gommer pour enfin espérer construire une communauté active digne de ce nom ?

Voici la première chose que Digi_Chris m’a dite…. D’abord Insta_Chris, pour construire un univers qui performe, il est des règles de base auxquelles d’aucuns ne sauraient déroger !

D’abord, il est un postulat que l’on ne saurait feindre. Tu n’es pas un blogueur et tu n’as donc pas créé l’adhésion autour de ton univers en capitalisant à travers le travail investi sur une plateforme tierce… Alors la tâche s’annonce fastidieuse mais avec de la détermination et du sérieux, tu devrais récolter quelques « menus lauriers » … Le fruit de ton travail en d’autres termes…

Car oui, les sirènes du marketing ont nimbé le monde du digital de leurs infimes mais immémoriales particules d’influences… Aucune strate n’y échappe, de l’usage le plus personnel et basique qui soit à l’usage le plus professionnel et avisé …. Me voici poète, on se recentre…  

Mon cher Insta_Chris, un positionnement parfaitement identifié s’impose

Je sais, je sais … positionnement, charabia marketing…. Vois-tu, poster de jolis visuels est certes une nécessité, mais qui ne prend sens qu’à partir du moment où ton univers est parfaitement identifiable et identifié. En effet, la notion de positionnement est déterminante. Ton territoire à toi est bien trop vaste, pas assez ciblé… le tout et le n’importe quoi vient orner (je dirais polluer) ton mur. Tes pérégrinations nuisent clairement à l’engagement. Détermine un territoire plus restreint et investi massivement dans cette voie… Évite le foutoir !

En d’autres termes Digi_Chris, tu me demandes d’éviter de poster une photo de mon chat qui baille, le paquet de bonbons Haribo arrivé comme par enchantement sur mon bureau un vendredi midi, ce fabuleux papillon aux multiples coloris qui avait croisé ma route un soir humide d’avril…

Non Insta_Chris, enfin peut-être… Il n’incombe qu’à toi de le déterminer... Mais prends modèle sur les Instagrammeurs disons de l’univers du #Crossfit ou les blogueuses gravitant dans le monde enchanteresse de la #mode et tu verras que tu dois ajuster ton contenu autour d’un seul et même centre d’intérêt. Te spécialiser d'une certaine manière, montrer et démontrer ton expertise...

Lorsque tu auras relevé le défi et que ta communauté sera existante, active et engagée alors tu pourras t’égarer en postant des photos qui sortent du cadre… pour distraire un peu, rire, t’amuser aussi…

Penser à scénariser ses visuels…

Ce point est aussi crucial qu’il coule de source pour une plateforme qui a fait de l’image son fonds de commerce… Le marketing de et par l’image

La mise en scène passe par une multitude d’artifices, des filtres permettant de jouer sur les nuances de couleurs, l’ambiance, le lieu d’une photo, la posture, la retouche pourquoi pas pour créer de magnifiques rendus… Cela demande un peu de travail, de l’imagination… Mais le jeu en vaut clairement la chandelle. C’est ainsi que tu capteras l’attention…

photo fringues - blog mode - instagram - black sapes bordeaux
Exemple de mise en scène signée Erica, blogueuse mode à Bordeaux

Insta_Chris, crois-tu en toute honnêteté que de jolies fringues posées sur une chaise aient le même effet que ses mêmes fringues portées par une jolie femme au milieu d’un décors façonné et mis en scène pour l’occasion ?

Avoir une ligne éditoriale claire est de rigueur

Et oui, c’est important car même si une image vaut mille mots, il n’en demeure pas moins que 1000 mots (enfin, disons quelques centaines) se doivent d’accompagner tes publications. De les appuyer… Même si ton usage est personnel et que la sémantique n’est, en apparence, pas au cœur du système, elle reste un facteur de classement qui a son importance.

Ta bio (soigne ta photo de profil) doit également être en phase avec tes contenus. Je dirais, comme pour le fonctionnement SEO de Google, que des hashtags sémantiquement liés aux contenus que tu publies doivent y figurer. D’une certaine manière, tu vas ainsi créer un cocon sémantique (dixit Laurent Bourrelly, expert du sujet mais là, je sors du cadre).

Essaye également de trouver une tonalité à tes écrits… L’humour, le sérieux, l’expertise avancée… Un mélange des trois afin de capter l’attention des utilisateurs…

Car sache le, les marques sont friandes des influenceurs dits de "moyenne traîne". En effet, il leur est plus profitable de contacter un influenceur qui a une communauté certes plus réduite qu'un influenceur "Star" (quelques dizaines de milliers d'abonnés) mais dont l'activité de ses abonnés est extrêmement soutenue. Dans ces conditions, le ROI (retour sur investissement) sera beaucoup plus élevé... Travaille à devenir un influenceur de moyenne traîne et tu verras que les marques s'intéresseront à toi (si, évidemment, c'est cela que tu recherches !). 

Utiliser le hashtag mais à bon escient (et assez largement finalement) !

C’est l’équivalent du mot clé dans Google vois-tu… C’est fondamental en d’autres termes. C’est la matière qui alimente le système… Si tu as envie d’apparaître lorsqu’un utilisateur recherche des informations sur le monarque royal, alors utilise le mot clé correspondant dans ton contenu #monarqueroyal.

Essaye toutefois de garder une certaine cohérence dans le choix de tes hashtags car tu connais tout comme moi l’adage… A vouloir chasser plusieurs lièvres à la fois… Si tu traites du #running, agrémente tes publications de mots-clés connexes… (#run, #instarun, #footing #endurance) … 

instarun - mot cle sur instagram - hashtag et moteur de recherche - referencement de post
Le hashtag #instarun et la sémantique environnante largement utilisée dans ce post pour alimenter le moteur d'Instagram

Le #insta suivi du nom de l’activité est aussi un code propre à la plateforme. N’hésite pas à l’utiliser… l’auto complétion te sera également d’un certain secours à ce niveau…

Mais c’est quoi ça Digi_Chris l'auto complétion ?
Lorsque tu commences à écrire les premières lettres d’un mot clé, plusieurs mots clés apparaissent, accompagnés du nombre de fois où ils ont été utilisés par les membres de la plateforme… Eh bien, sers t’en pour sélectionner le mot-clé le plus adéquat, celui qui est peut-être moins utilisé mais qui se rapproche davantage de ton contenu… A toi de juger…

Utiliser la géolocalisation

La notion de géolocalisation a également son importance. En géolocalisant tes publications (prenons l'exemple de #Dijon), tu vas améliorer tes chances les voir s’afficher lors de la recherche par ville, par région...

Mais tu vas également pouvoir apparaître dans les stories de personnes qui ne sont pas abonnées à ton fil et peut-être les y « convertir » !

Mentionner les marques et autres influenceurs…

Ce point, vois-tu, est extrêmement important car en citant les marques, les influenceurs dans tes contenus, tu vas potentiellement attirer leur attention… Peut-être viendront-ils interagir directement sur ton post…

Peut-être gagneras-tu un #repost... Autant dire une belle occasion de rayonner à plus grande échelle… Voir sa publication partagée par une marque sera peut-être pour toi une forme de consécration, selon ce que tu recherches !

Peut-être seras-tu contacté(e) en privé, ce qui pourra s’apparenter à un premier pas vers de futurs échanges débouchant sur ce que tu souhaites secrètement..

Éveille leur attention mais en prenant garde de soigner tout particulièrement le visuel, le contenu, ta bio… Sois d’une certaine manière irréprochable et professionnel, même si tu ne recherches ni gloire ni rémunération !

Aller interagir avec les marques, les influenceurs, à travers leurs propres publications

C’est aussi un moyen de se faire voir que de commenter habillement (en se démarquant… encore du marketing Insta_Chris, je sais…) la photo d’une marque, d’un influenceur directement sur son mur Insta…
Tu augmentes ainsi tes chances de les voir passer sur ton profil, et qui sait, de les voir s’y abonner !

Faire preuve de courtoisie (mais de fermeté) et bannir tout propos sortant du cadre

Ton mur est ton espace à toi, ta propriété. Ne laisse personne venir le polluer. Sois amusant, courtois (trouve la tonalité adaptée à la situation) mais ferme si cela s’avère nécessaire… Supprime tout commentaire inapproprié (les comptes Fake sont légion de ce point de vue…). Bloque ceux qui ne jouent pas le jeu ou qui n’ont rien à faire là… Tu vois de quoi je parle n’est-ce-pas !

Merci à toi Digi_Chris pour ces explications

... et conseils qui coulent sous le sens mais qui demeurent toutefois incontournables pour tout quidam… Maintenant, j’ai une dernière question à te poser avant que tu ne clôtures ce propos par quelques pérégrinations d’ordre plus générales je dirais…

Je voudrais me soumettre à un test Digi_Chris mais je souhaiterais savoir ce que tu en penses…

Voilà, j’ai remarqué que le physique (j’entends par là l’apparence) était d’une certaine manière, primordial sur Insta. Le dénominateur commun à des centaines de millions de publications…

Lorsque tu publies assez régulièrement autour du « sport », crois-tu sincèrement que d’afficher ses « attributs » _ sa #shape _ (il ne s’agit pas ici de se dévoiler généreusement) puisse d’une certaine manière accélérer l’adhésion et déclencher un plus grand nombre d’interactions ?

Hé bien Insta_Chris, j’ai envie de te dire tout simplement… Fais le test et voyons ce qui va se passer ?

Et pour conclure Digi_Chris, tu souhaitais évoquer cet écosystème de manière plus globale ?

Oui en effet, je profite d’ailleurs de cette conclusion pour te remercier sincèrement de l’invitation. Interroger deux facettes de sa personnalité est un exercice assez amusant pour une reprise après 7 longs mois de silence sur mon blog webmarketing ! 

Chaque plateforme social media est régie par un ensemble de codes qui lui sont propres. Mais s’il en est un qui endosse le costume de dénominateur commun à toutes, c’est bien le facteur « positionnement ». Car oui, chaque utilisateur d’un réseau social y poste et partage des clichés qui lui sont propres (ou pas), des avis, des commentaires… et il en résulte un profil, une empreinte que l’on qualifiera d’unique au milieu de cette abyssale effluve de data digitales.

Instagram ne déroge pas à la règle, bien au contraire… Le réseau social estampillé #Zukerberg a réussi un tour de force en s’imposant auprès d’aucuns, ce, en faisant de l’image son fonds de commerce. Un concept certes étonnamment basique mais diaboliquement efficace dans un monde où le paraître a supplanté la sémantique (une image vaudrait donc bien mille mots).

Actuellement classée dans le top 3 des applis les plus téléchargées au monde, Insta est devenue incontournable pour qui désire mettre en lumière ses produits, leur donner vie et écho. Car c’est bien de cela dont il s’agit, faire écho pour élargir sa cible, et vendre davantage in fine.

Le mercantilisme exacerbé a poussé les marques à investir massivement et à créer des univers propices à leur business model, leur positionnement… Mais pas seulement. Car nous sommes des centaines de millions à y avoir créé notre propre univers. Nous, anonymes, à y entretenir et développer un positionnement de Personal Brander.

Nous sommes tous devenus notre propre marque et cherchons pour la plupart à la développer, entre nombrilisme et course folle à l’audience, à l’affluence, à l’influence… Endosser le costume de l’apprenti influenceur n’est-il pas gage de réussite ?

L’assurance de voir les marques de votre « microcosme pictural » vous choyer, vous couvrir de délicates attentions, dans l’espoir de vous convertir en ambassadeur, ou à défaut, en relai de ses produits, tel un e-VRP !

Car nous avons tous plus ou moins sombré face aux diktats du marketing, aux codes qui nous sont imposés par la société… Vous pouvez toujours chercher à vous rebeller en étant vindicatifs à l’égard de ses nouveaux standards qui s’imposent à vous… la cause est perdue d’avance.

Vous êtes vous aussi sur Instagram ?
E si vous vous abonniez à mon compte @Christof_vieira :-)

Au plaisir de vous lire et d'échanger autour de ce sujet.

Christophe VIEIRA
Chargé de webmarketing / marketing

0 Commentaires :

Publier un commentaire